•  

    Dante - La Divine Comédie

    La semaine sainte de l'an 1300, Dante a trente-cinq ans " le milieu de la vie ".
    Égaré, après la mort de Béatrice ( vers 1290 ), dans une " sombre forêt ",
    il obtient, par intercession de celle qu'il aime la grâce de voyager dans l'au-delà, tel que pouvait l'imaginer un chrétien du Moyen-Age. La Divine Comédie relate le voyage de Dante dans le royaume des morts... Quels est le sort de l'âme une fois qu'elle a quitté le corps ? Celui que lui réserve la justice de Dieu.

    L'Enfer

    Dante - La Divine Comédie


    Pour se faire conduire là où nul vivant ne peut aller, Dante s'est donné un guide :
    Virgile, le poète latin, qui quitte pour l'occasion la compagnie de tous les sages de l'Antiquité. Les deux homme descendent un par un les cercles du gouffre de l'Enfer, Tempête, glace, feu, cruauté des démons, plus on s'enfonce dans le péché, plus on s'approche de Lucifer, et plus on souffre. Il faut toute l'autorité de Virgile pour arracher Dante à la pitié qu'éveillent en lui les tourment des damnés.

    L’enfer a la forme d’un cône renversé composé de cercles. Chaque cercle est gardé par un personnage mythologique, en général devenu Démon. Lucifer, ange déchu, se trouve au centre de la terre, le lieu le plus éloigné de Dieu.

    Dante - La Divine Comédie

    Au vestibule de l'Enfer loge la lâcheté, c'est là que réside la grande foule de ceux qui vécurent mollement trop attaché à leur petit confort pour oser de grande chose ni dans le bien ni dans le mal.  Ces esprits neutres et lâches sont sans cesse harcelés par des taons et des guêpes qui les aiguillonnent vainement.


    Dante - La Divine Comédie

      
    Le Limbe regroupe les justes qui ne sont pas baptisés et qui vivent dans le désir sans aucune espérance. «Ils furent sans péché; et ils ont des mérites; Ce n’est pas assez car ils n’ont pas eu le baptême qui est la porte de la foi que tu as; et s’ils vécurent avant la loi chrétienne, ils n’adoraient pas Dieu comme il convient… Pour un tel manque et non pour d’autres crimes, nous sommes perdus et notre unique peine est que sans espoir nous vivons en désirs»

      Dante - La Divine Comédie

      Les Colériques, les Rancuniers, les Mélancoliques

    Avec le 5ème cercle on entre dans le bas enfer, la cité de Dité, gardée par de grandes murailles, auquel on accède en traversant le Styx avec la barque de Phlégias, démon cornu et ailé. Irrité par Apollon, Phlégias avait mis le feu au temple de Dieu : il est le modèle même de la colère excessive. Les coléreux sont plus ou moins plongés dans la vase du Styx et ne peuvent parler distinctement : sous l’empire de la colère, les paroles s’étranglent dans le gosier.
    «Combien se prennent là haut pour de grands rois, qui seront ici comme des porcs dans l’ordure, laissant de soi un horrible mépris».

    Dante - La Divine Comédie

    Les violents

     Dans un 1èr giron, le Minotaure, moitié homme, moitié taureau, symbole de la barbarie en Grèce, garde les violents contre leur prochain dans un fleuve de sang brûlant

    Dans un 2ème giron on trouve les suicidés, des violents contre eux-mêmes qui sont transformés en buissons dans la forêt des Harpies monstres aux corps d’oiseaux et têtes de femmes, perchés sur les arbres. Les Harpies enlèvent des feuilles aux arbres des suicidés, ce qui en fait un supplice atroce.

     Dans un 3ème giron, on trouve les violents contre Dieu et contre la nature, les blasphémateurs, les usuriers assis sur le sable brûlant, les violents contre l’art, les violents contre la nature, les sodomites qui courent continuellement.


    Dante - La Divine Comédie

     

    Le Purgatoire

     

    Lorsque les deux voyageurs arrivent au Purgatoire, l'espoir renaît.
    La luxure, la colère, l'envie, la gourmandise ont conduit ici une humanité qui ne s'est pas endurcie dans ses fautes ; c'est le repentir qui met ici les pécheurs sur la voie du salut.

     Dante - La Divine Comédie

    L’Orgueil

     Sur la première corniche, les âmes des orgueilleux se purifient. Leur châtiment consiste à marcher les yeux à terre, les genoux à la poitrine accablés sous leur poids en rapport avec leur péchés. Des exemples d'humilité sont sculptés sur la paroi de la montagne. Des exemples d'orgueil punis sont sculptés sur le parement de la corniche. Les âmes des orgueilleux paraphrasent le Pater. L'ange chante le "Beati Pauperus Spiritu".

    Dante - La Divine Comédie

     La colère

     Le châtiment des coléreux est de marcher dans la fumée qui représente symboliquement l'obscurantisme de l'intelligence que produit leur péché.

    Dante - La Divine Comédie

    L'Avarice et la prodigalité

    Les avares sont étendus pieds et poings liés face contre terre. Ils ne peuvent regarder le ciel dont ils avaient détourné les yeux pour les porter par cupidité que sur des biens personnels. Les prodigues subissent le même supplice. Les exemples de vertu et de vice punis sont récités à voix plus ou moins haute par les esprits eux même : pendant le jour,sont récités des exemples de pauvreté et de générosité, pendant la nuit, sont récités des exemples de cupidité.

    Dante - La Divine Comédie

    Le Paradis

    Dante - La Divine Comédie

    Le paradis est composé de 9 ciels ou sphères mobiles.  Le ciel cristallin ou premier mobile, règle par son mouvement la révolution de tous les ciels. Les moteurs ou les intelligences motrices en sont les anges.
    Toutes les âmes sauvées sont dans l'Empyrée, ciel immatériel et immobile, siège de Dieu, mais Dante les rencontre dans un des 9 ciels du Paradis. Ces âmes ne se retrouvent pas dans les étoiles comme dans la théorie de Platon.

     

    Dante - La Divine Comédie

      

    Au Paradis  et c'est Béatrice, dont l'amour  tiré Dante du péché et l'a sauvé de la perdition qui va servir de guide. Dans son sillage, Dante parcourt l'ultime étape de son voyage sacré.
    De la lune à l'empyrée, en passant par les planètes et les étoiles, le Paradis est formé de dix cieux correspondant chacun à un degré de félicité. Le bonheur des élus se mesure à l'intensité de la lumière, de la joie et de l'amour qui les font tournoyer dans un transport éternel.

    Au terme de cette procession céleste, Dante plonge les yeux dans la clarté divine. Le poète n'a plus de mots pour décrire l'extase qui l'a ravi.

    L'étoile

     

    Dante - La Divine Comédie

    Voici alors que s'ouvre le ciel des Etoiles dont le Chérubins règlent la marche.
    Dante en fait le lieux triomphal de l'imagerie médiévale du Christ et de la Vierge.
    Les anges chantent l'ancienne " Regina Coeli " et toutes les étoiles déversent leur lumière sur la vision de Marie et de Jésus qui s'élèvent dans le ciel.
    Dante doit prouver qu'il est bon chrétien.

    La Rose Céleste

    Dante - La Divine Comédie

    Au cœur du Paradis, dans l'intimité de l'amour divin, il y a un lieu circulaire resplendissant, semblable à une immense fleur mystique, la Rose Blanche ou Rose Céleste éternelle, le séjour béni des Elus.
    Fait de lumière pure, l'Empyrée est le domaine de Dieu, des Anges et des saints.
    Dante découvre l'éblouissante Rose Céleste.
    Béatrice regagne sa place auprès de Rachel, et Bernard qui fonda Clairvaux explique la Rose Mystique. Adam, à droite, est le père spirituel de ceux qui crurent que le Christ viendrait. Pierre, à gauche, est le père spirituel de ceux qui croient qu'il est venu. Dante ne désire plus que ce que Dieu veut, et la Vierge Marie intercède pour qu'il obtienne la Suprême Béatitude. Dante aura donc sa place au sein de la Rose.

    FIN

      

      


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique