• L'Odyssée de Pi - Ang Lee

     

    L'Odyssée de Pi - Ang Lee

    Pi Patel, 17 ans, embarque avec sa famille pour le Canada où l’attend
    une nouvelle vie. Mais son destin est bouleversé par le naufrage
    spectaculaire du cargo en pleine mer. Il se retrouve seul survivant à bord
    d'un canot de sauvetage. Seul, ou presque... Richard Parker, splendide
    et féroce tigre du Bengale est aussi du voyage. L’instinct de survie
    des deux naufragés leur fera vivre une odyssée hors du commun
    au cours de laquelle Pi devra développer son ingéniosité et faire preuve
    d’un courage insoupçonné pour survivre à cette aventure incroyable.

    **********

     

    L'Odyssée de Pi - Ang Lee

     

    Le film commence lentement, puis démarre en trombe pour nous faire
    vivre une aventure riche en action, émotion, et de magie le tout
    accompagné de magnifiques effets spéciaux.

    Sidérant est précisément le mot : une fois sur la barque, suspendue
    entre une mer infinie et un ciel qui, s’y reflétant, annule la pesanteur,
    le cinéaste taïwanais ne vise plus que cela.

    Visuellement, c'est une splendeur.

    Un film vraiment très beau visuellement, un équilibre harmonieux entre
    naturalisme et féerie. On ne peut qu'applaudir la réussite du tigre
    numérique! Il possède une côté philosophie et nous donne une vraie
    leçon de vie même si c'est une fiction.

    Un conte philosophique très réussi. La mise en images de Ang Lee
    est prodigieuse. Une beauté plastique exceptionnelle au service d'un
    scénario d'une grande originalité.

    Le dénouement de cette histoire est à double sens. En fait l’auteur
    nous propose deux histoires, et une interrogation tirée de ces dernières.
    Quelle est la part de la réalité et qu'elle est, celle sortie de l'imagination ?

    La première histoire d'une beauté quasi mystique fait l’essentiel du film : l’histoire d’un naufrage et de la cohabitation du héros et son tigre dans un canot
    de sauvetage. 

    Ensuite, il y a le retour à la réalité symbolisé par des agents d’assurance qui veulent une histoire crédible à mettre dans leur rapport, et notre héros de leur raconter une réalité plus prosaïque.

    Quelle histoire il préfère des deux ? 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :